La lutte contre la DI et le ROI

06 Décembre 2018
Retour à tous les articles Sécurité

Identifier l’origine de la démarque inconnue (DI) et agir pour en prévenir les risques sont deux des axes forts d’amélioration du résultat net d’une surface de vente. La réussite dans cette lutte passe par une étude méthodique et des actions professionnelles de vigilance et de prévention.

 

Les origines de la démarque inconnue

La démarque inconnue est une partie du compte d’exploitation d'une enseigne qui correspond au coût des produits dérobés, disparus ou cassés. Tous les ans, ses origines et ses chiffres sont en évolution. En France, les derniers éléments connus affichent une facture qui représente entre 2,9% et 4% du Chiffre d’Affaires suivant les secteurs du marché.

La Grande Distribution est bien évidemment la plus touchée, mais ni le commerce spécialisé, ni celui de détail ne sont épargnés.

Dans ces structures, les articles les plus volés sont les produits d’hygiène et de beauté (accessoires, rouge à lèvres, vernis, eye-liner, rasoirs...), le petit électronique périphérique, les vêtements et accessoires de mode, les vins et spiritueux.

L’origine du vol est aussi bien externe avec le vol à l’étalage réalisé par des amateurs ou des bandes organisées très rapides, qu’interne par les collaborateurs salariés permanents ou temporaires.

Ces origines ne sont pas les seules causes de démarque inconnue. Une part non négligeable est directement liée aux fournisseurs avec des erreurs de comptabilité ou un mauvais référencement des produits. On peut ainsi les attribuer à des pertes.

 

Comment lutter contre ce fléau ?

Pour les commerçants qui souhaitent lutter contre la démarque inconnue, des solutions existent :

L’implication des salariés de l’entreprise;

La vérification des livraisons fournisseurs, des stocks et des inventaires;

L’organisation d’inventaire sectoriel, la mise en place de cartographie du vol au sein de la surface de vente et du stockage, en prenant en compte la périodicité, les effets calendaires, la démarque constatée et déclarée.

La formation et l’accompagnement des collaborateurs (maitrise du ticket de caisse et process après-vente / fraude documentaire, gestuels des vols…);

Un reporting adapté récapitulant les actions des entreprises de sécurité privée (interpellations, récupérations), la démarque constatée, les effectifs de sureté adaptés afin de conserver une maitrise budgétaire;

L’agencement du point de vente, aspect majeur dans la lutte contre la démarque inconnue. Par exemple, il est possible d’assurer une meilleure surveillance depuis les caisses en modifiant l’organisation des rayons et la présentation des produits;

La saisonnalité des organisations de sûreté à prévoir en réponse à la fréquentation, à l’actualité commerciale, aux vols ou fraudes déjà rencontrés.

Un processus de casse et de don aux associations à mettre en place.

Des dispositifs de sécurité supplémentaires, notamment les caméras de surveillance pour visualiser toutes les zones de votre magasin et enregistrer ce qui s’y passe. De plus, les portiques de sécurité couplés à un système d’antivols ou d’étiquettes radiofréquences sont également des armes complémentaires contre le vol, puisqu’un signal sonore est émis lorsqu’un produit non démagnétisé passe le portique.

Des évaluations régulières des organisations de sûreté de l’organisation du magasin et de l’environnement technique afin d’étalonner les dispositions à prendre pour diminuer la démarque inconnue et prémunir le cashflow.

 

Un retour sur investissement est-il possible avec les sociétés de sécurité privée ?

En mettant en place un reporting précis de l’activité du prestataire de sûreté (contrôle caddy, actions préventives, récupérations, interpellations, démarque constatée), il est possible d’évaluer le retour sur investissement (ROI) vis-à-vis des dépenses de gardiennage.

Grâce à son expertise et à sa connaissance du marché, le prestataire doit vous accompagner et ainsi vous prouver sa plus-value chiffrée.

Avec le soutien des experts de la Direction Nationale des Enseignes de Distribution (DNED), SERIS vous accompagne dans ces démarches par :

Le suivi des experts du retail, évaluations et conseils;

Le reporting adapté à votre enseigne, vos objectifs et vos actualités en proposant un plan d’actions concret pour dégager rapidement un processus de retour sur investissement.

Ce site utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, pour réaliser des statistiques de visites. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation.

X