Soldes d’hiver : les règles à suivre pour éviter tous actes de malveillance

15 janvier 2021
Retour à tous les articles Sécurité
Du 20 janvier au 16 février 2021, se dérouleront les soldes d’hiver. Un moment commercial important, qui génère de bonnes affaires, mais également une hausse des actes de malveillance et de délinquance. 
Quelques conseils pour vous prémunir de ces actes d’incivilité

 

Quelle que soit la taille des commerces, l’anticipation est la première règle pour limiter tous risques de vols et donc de perte de chiffre d’affaires.

La première étape consiste à se concerter avec le prestataire de sécurité privée afin de mettre en place les moyens de sécurité nécessaires. Si la surface de vente est située dans un centre commercial, il faudra également se concerter avec le service de sécurité du lieu. 

 

Comment organiser cette période ? 

Expert dans la prestation de sécurité des lieux de distribution, Seris propose quelques points de préparation et d’attention :

  ●  Vérifier le bon fonctionnement des antennes antivol et caméra vidéo (visionnage et enregistrement) ;

  ●  Adapter les prestations de sécurité et les éventuels renforts en fonction de la fréquentation client ;

  ●  Adapter les missions des agents de sûreté afin de répondre aux enjeux de l'événement ;

  ●  Suivre quotidiennement l’évolution de vente et du stock réel de produits sensibles ;

  ●  Créer des rondes en surface de vente (le sens et la périodicité doivent être modifiés régulièrement afin de casser les habitudes)

 

Pourquoi les soldes sont-elles un moment propice aux actes de délinquance ? 

Les soldes sont généralement attendues par un grand nombre de Français qui profitent de ce moment pour faire des achats à des tarifs souvent avantageux. C’est également l’événement commercial de prédilection pour encourager le passage à l'action de bandes organisées malveillantes.  

Quelques comportements sont connus et permettent d’identifier ces individus. Par exemple, la présence dite longue d’une personne au téléphone à l’entrée du magasin ou à l’arrière caisse évoque la posture d’un observateur/ informateur généralement en lien avec des complices qui sont dans le magasin. Pour identifier ces personnes efficacement la vidéosurveillance et l’agent « arrière caisse » sont les dispositifs préconisés.  

De nouveaux phénomènes apparaissent tel que le vol à l’arraché en bandes ; en quelques secondes les membres du groupe raflent un grand nombre d’articles. Pour décourager ce genre d’actes et éviter que cela se produise, la présence d’agents de sûreté en ligne de caisse et à l’entrée du magasin sont essentiels. 

Pour se prémunir de toutes autres méthodes de vols et d’actes d’incivilités, Seris propose des prestations de vidéosurveillance déportées. Les opérateurs se tiennent à distance et prennent la main sur les caméras de l’ERP concerné. Ils assurent ainsi une sécurité optimale sur l’ensemble du magasin en simultané.  

 

Vous souhaitez renforcer la sécurité de vos commerces ? Les équipes Seris sont à votre écoute pour vous proposer des prestations adaptées à vos besoins spécifiques : contact@seris.fr